This page uses content from Wikipedia and is licensed under CC BY-SA.

Calcul multipartite sécurisé

Le calcul multipartite sécurisé (aussi connu sous le nom de calcul sécurisé, de calcul multipartite, ou calcul à préservation de confidentialité) est une branche de la cryptographie dont l'objectif est de permettre à des tiers d’obtenir le résultat d’une fonction commune dont les entrées sont des données privées. Une manière de le construire peut-être d'utiliser le transferts inconscient[1] ou du chiffrement homomorphe[2].

Contrairement aux constructions classiques en cryptographie, où l'attaquant est extérieur au système (à la manière d’un espion), l'attaquant fait ici partie des intervenants au sein du système. Les travaux sur ce type de calcul ont commencé à la fin des années 1970 avec le poker mental, un exercice cryptographique simulant le jeu à distance sans avoir à passer par un tiers de confiance.

Notes et références

Annexes

Bibliographie

  • [Damgård et al. 2012] (en) Ivan Damgård, Valerio Pastro, Nigel Smart et Sarah Zakarias, « Multiparty Computation from Somewhat Homomorphic Encryption », Crypto,‎ (lire en ligne)
  • [Goldreich, Micali et Wigderson 1987] (en) Oded Goldreich, Silvio Micali et Avi Wigderson, « How to play any mental game or a completeness theorem for protocols with honest majority », STOC,‎ (lire en ligne [PDF])