This website does readability filtering of other pages. All styles, scripts, forms and ads are stripped. If you want your website excluded or have other feedback, use this form.

Secret Défense - Le troisième BPC de la Marine sera-t-il la nouvelle "Jeanne d'Arc" ? - Libération.fr

Secret Défense

Rien de ce qui est kaki, bleu marine ou bleu ciel ne nous sera étranger.

Le troisième BPC de la Marine sera-t-il la nouvelle "Jeanne d'Arc" ?

Jean-Dominique Merchet 7 octobre 2009

(mise à jour : 28 janvier 2015)

Après le Mistral et le Tonnerre, comment sera baptisé le troisième Bâtiment de projection et de commandement (BPC), récemment commandé dans le cadre du plan de relance ? L’affaire agite la Marine nationale. Un puissant lobby souhaite qu’on le nomme «Jeanne d’Arc», alors que la Jeanne doit effectuer cette année sa quarante-cinquième et dernière croisière-école. L’idée semble bonne, mais elle fait tiquer l’état-major qui craint que son 3ème BPC ne soit ainsi confiné au simple rôle de navire-école. La Marine souhaite plutôt pouvoir alterner entre plusieurs bateaux pour cette croisière annuelle, indispensable à la formation des officiers.

Vous avez dit BPC ?

Sauf à être né dans l’eau salée, le terme BPC est, par ailleurs, tout simplement incompréhensible pour le commun de mortels. On se demande qui a eu l’idée, non pas de concevoir ces bateaux remarquables, mais de les baptiser ainsi ? Pas mieux, d’ailleurs, pour TCD (Transport de chalands de débarquement). On ne s’étonnera pas, après cela, que les Français ne comprennent rien aux enjeux navals alors qu’on leur en parle dans un jargon (certifié) d’état-major. Les BPC sont, entre autres choses, des porte-hélicoptères. C’est un mot que tout le monde comprend. Est-ce pour cela qu’il n’a pas été jugé bon de l’utiliser ?

Photo: Marine nationale

Article suivant

Guissé, hussard parachutiste, mais pas français ? (actualisé)

Article précédent

Rafale : le corps du pilote a été remonté hier soir

Rechercher Catégories Articles récents Archives

S'abonner au flux RSS